-->
http://www.panhard.nl
 Un joli diaporama vous attend ici ! Connectez-vous !
(c) logo 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   CarteCarte des membres   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
  ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
la 24ct de tonton Fred.
Aller à la page 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Panhard - Page d accueil -> Nos Panhard
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
claude
rang : dyna X *
rang : dyna X *


Inscrit le: 21 Nov 2009
Messages: 74
Localisation: Tain l'hermitage. Drome.

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2009 23:16    Sujet du message: la 24ct de tonton Fred. Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Voilà a mon tour aussi, je me lance. En 1999 j'ai hérité d'une panhard 24 ct.
Elle appartenait à mon oncle, il l'avait acheté neuve en mars 1964. Elle a roulée jusqu'en 1980. Elle affiche 82000 kms au compteur.










Par manque de temps et de moyen je n'ai jamais pu m'en occuper jusqu'a aujourd'hui.
Je ne souhaite pas en faire un vehicule de concour, je veux uniquement pouvoir rouler avec et la garder au maximun dans son etat d'origine.
C'est pourquoi j'ai entrepris sa remise en etat ( et non restauration), avec dans un premier temps un démontage moteur afin d'effectuer un diagnostic des piéces à changés.
N'etant pas un mécanicien chevroné je me suis documenter au maximum sur ce forum et en consultant la rta, le manuel de Jean Hermitte ainsi que les deux hors serie de chez gasoline (n13&cahier technique).
Je commence donc la phase de demontage.



Haie!! casser un goujon du tube de rechauffage.


J'aurais besoin de votre expertise et de vos conseil pour m'aider à mener a bien cette aventure.
J'essayerai de faire un point sur mes travaux de temps en temps.

Merci et à bientot.


Dernière édition par claude le Sam Jan 15, 2011 23:09; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

LEVEQUE
rang : dyna X *
rang : dyna X *


Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 45
Localisation: BISCARROSSE

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2009 23:57    Sujet du message: 24 CT Répondre en citant

JE TE L ACHETE SI PAS TROP DE COROSION Laughing Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
DriverD
rang: dyna Z **


Inscrit le: 04 Nov 2008
Messages: 314
Localisation: Pays-Bas

MessagePosté le: Sam Déc 05, 2009 00:28    Sujet du message: Répondre en citant

Bon projet, bienvenue!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olivyeah
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1944
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Sam Déc 05, 2009 09:29    Sujet du message: Répondre en citant

Et voici un rouge Fandango !!!

Avec une sellerie Gris pigeon, pas fréquent, je pense.


Bon courage pour la remise en route.

OlivieR.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam Déc 05, 2009 12:51    Sujet du message: Répondre en citant

Olivyeah a écrit :
...Avec une sellerie Gris pigeon, pas fréquent, je pense....

Bon, on va pinailler un peu ! C'est plutôt "Gris colombe", puisque la sellerie est en skaï. Le Gris pigeon s'applique au velours des 24 C ! Mais on reste dans la volaille. Le velours des 24 C présentait deux autres nuances délicieuses, "carmin" et "aubergine". En plus de l'aptitude de la matière à se râper (et je ne parle pas des trous des moindres cendres volantes de cigarettes !), ces deux teintes "tournaient" bien vite à des couleurs vineuses, à l'instar des hortensias sur le déclin. Et les tentatives de brossage laissaient de moches taches blanches.
Pour info, j'ai un morceau de vrai skaï gris colombe neuf, jamais exposé au soleil. Je peux en donner un petit bout comme échantillon à ceux qui voudraient reproduire cette sellerie. Mais je doute qu'on retrouve à la fois la nuance, l'épaisseur et le grain. JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 926
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Sam Déc 05, 2009 17:45    Sujet du message: Répondre en citant

Olivyeah a écrit :
Et voici un rouge Fandango !!!


En tout ça confirme que la couleur de ma 1ere 24CT (modèle 64) était bien rouge fandango et non rouge hastings. Ce qui est, somme toute, très normal.
J'ajouterai que ce modèle 64 pose moins de problèmes de freins que le modèle 65... par contre, les sièges en skai "aéré" du modèle 65 représentent nettement un progrès au niveau du vécu. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
claude
rang : dyna X *
rang : dyna X *


Inscrit le: 21 Nov 2009
Messages: 74
Localisation: Tain l'hermitage. Drome.

MessagePosté le: Dim Déc 06, 2009 10:41    Sujet du message: le démontage continu Répondre en citant

bien le bonjour à tous,

Merci pour vos encouragements et vos commentaires.
Pour Leveque : elle n'est pas à vendre et de toute façon trés corrodé. Confused
Pour les couleurs, je vous confirme qu'elle est bien rouge fandango et que la sellerie est en skai gris colombe








Mike je veux bien te croire que le skai en plein été ça doit pas etre des plus desagréable. ( sutout si on est en short). Very Happy

Voilà, ce samedi, j'ai pu négocier avec ma petite famille une journée consacrée a ma 24ct.
J'ai attaqué le matin par une mauvaise surprise Confused ( et ce sera pas la seule), la pipe d'admission du cylindre de droite et percée ( dans quelle etat va etre le piston? Question



Je continu en dégagant la tubulure d'echapement et la LEVEQUE va rire!!! Very Happy



Dans quelle galére je me lance?. Bref je continu et réussi à sortire la "bête". (moteur m8s).







A partir de là, je m'en tiens au manuel de Jean Hermite.




Il va y avoir du travail de nettoyage!!!


Je sort la pompe à essence l'entretois isolante avec son joint d'etanchéite et la supprise où est le petit joint thorique qui devrait etre sur le poussoir ?? Shocked Merci de me renseigner.



J'enleve le cylindre de droite et là bonne surprise RAS.






Je continue donc sur ma lançée




Je découvre, sans surprise, un pignon en celoron. Je croyais être le premier à ouvrir ce moteur mais les repéres sur la distribution m'en font douter.




Pourquoi il y a un point rouge sur le vilbrequin? Shocked



Les larmiers ont l'air bien chargés!! ( difficile à voir la photo est floue Embarassed )


Et voilà c'est fini pour aujourd'hui, prochaine etape je m'occupe des cylindres, soupapes, culbuteur.

Une fois que cela sera fait il va y avoir un gros travail de nettoyage au gasoil et karcher.

Ensuite si une ame charitable ou un passionné du coin voudrait bien m'aider à faire le diagnostique des piéces à commander (avec les bonnes références), je suis demandeur.

J'ai peut-etre un peu abusé avec les photos Very Happy , J'attend avec impatience vos commentaires et vos réponse.

Merci et à bientot.


Dernière édition par claude le Dim Jan 16, 2011 19:48; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 926
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Dim Déc 06, 2009 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, ton moteur a souffert de l'humidité, mais il ne semble pas en mauvais état, seulement besoin d'un bon nettoyage.
Ce qui est percé n'est pas une pipe d'admission mais un tube de réchauffeur (les gaz d'échappement y passent, pas ceux d'admission). Il vaut mieux ça. De toute façon les cylindres et pistons ne présentent pas d'anomalies apparemment.
Le joint torique du poussoir de pompe à essence reste le plus souvent coincé dans son logement de l'entretoise épaisse.
Quant à faire une liste des pièces, c'est un peu difficile à distance.
Il te faudra au minimum une pochette complète de joints, les 4 bagues en bronze, un jeu de segments ,un pignon dural et...un tube de réchauffeur.
Il ne serait pas mal de changer les pistons pour des non fendus. Mais ce n'est pas indispensable, seulement conseillé.
Naturellement il n'est pas exclu de changer le disque d'embrayage et la butée, plus le roulement et la butée à billes de l'entrée de boite à vitesses. Mais tout ça se trouve assez facilement.
Bon courage. Si tu as besoin d'aide l'idéal serait de trouver un collègue panhardiste dans ton voisinage. Et la Drome regorge de panhardistes (sans parler du Vaucluse !) Smile Mike
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 11:46    Sujet du message: Re: le démontage continu Répondre en citant

claude a écrit :
....Je découvre, sans surprise, un pignon en celoron. Je croyais être le premier à ouvrir ce moteur mais les repéres sur la distribution m'en font douter.....

Si on en croit les RTA de PL et 24, ainsi que le Manuel de Réparations, les deux éléments des couples de distribution neufs ont, avant montage, des taches de couleur pour leur appariement. Les documents précisent que ces taches sont indépendantes du point de calage, et doivent cependant être montées le plus près possible l'une de l'autre, avec une tolérance de 1/6 de tour. Après calage, l'ouvrier est censé marquer à la peinture la dent du pignon acier et les deux dents de la roue Céloron engrenées ensemble au point de calage, ceci pour gagner du temps lors d'un démontage ultérieur. La présence des taches de peinture ne prouve donc pas que le moteur a déjà été mis en pièces.
Pour ma part, je regarde bien l'état des freins des vis de roue de distribution et des écrous de palier arrière. S'ils n'ont aucure trace de dépose-repose, il y a de bonnes chances que le moteur soit intact : peu de mécaniciens les remplaçaient systématiquement, surtout au palier arrière, où les plus soigneux retournaient simplement les freins tête-bêche pour ne pas replier l'extrémité déjà tordue.
Un autre argument : si le moteur a été mis en pièces, les larmiers auraient certainement été nettoyés, à moins que ce démontage ait eu lieu après un faible kilométrage. Il est difficile d'évaluer la distance parcourue en fonction du remplissage des larmiers, mais, à ce qu'on voit, ça pourrait correspondre au kilométrage affiché au compteur. Pour le reste, tout ce qu'on voit de ce moteur semble bien correspondre au montage d'origine, alors qu'il y a souvent des anomalies plus ou moins visibles sur les moteurs tripotés.
Pour la touche de peinture sur le vilo, je ne pense pas que ce soit un marquage "officiel" (qu'en pense Dynalu ?), mais plutôt un marquage personnel du monteur pour signaler que telle étape est terminée, par exemple la vérification du jeu latéral. Il a sous la main la peinture pour marquer la distri, il peut s'en servir pour autre chose. Il faut bien penser que les ouvriers qui montaient les moteurs laissaient leur travail en plan à la pause-repas, ou au débauchage du soir. Et quand on sait les questions idiotes qu'on peut se poser sur les choses qu'on ne peut plus voir (ai-je serti le roulement avant, bien tiercé les segments ou vérifié leurs coupes, monté la rondelle entretoise derrière le pignon de distri, fait la fente dans le Dural pour le mano-contact, etc...) ! Bon travail pour la suite. JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 926
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 12:13    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, je ferais la remarque suivante : au PMH la clavette du pignon acier est à gauche. Si on fait mentalement tourner le vilo pour amener cette clavette à gauche, il semble impossible de faire coincider les touches de peinture rouge des deux pignons, ce qui tendrait à prouver que le couple de distribution a été modifié (il semble que le pignon acier a tourné d'un demi-tour).
Comme le disque d'embrayage semble peu usé, je ne serais pas surpris que le moteur ait été déposé, ouvert et l'embrayage remis à niveau il y 32000Km...Mais il faudrait effectivement observer s'il y a d'autres indices.
L'enquête s'avère passionnante... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 926
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 14:02    Sujet du message: Répondre en citant

De plus, le disque d'embrayage me semble être un ancien modèle, datant d'avant les 24...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 16:54    Sujet du message: Répondre en citant

Mike a écrit :
... il semble impossible de faire coincider les touches de peinture rouge des deux pignons, ce qui tendrait à prouver que le couple de distribution a été modifié (il semble que le pignon acier a tourné d'un demi-tour).
Comme le disque d'embrayage semble peu usé, je ne serais pas surpris que le moteur ait été déposé, ouvert et l'embrayage remis à niveau il y 32000Km...Mais il faudrait effectivement observer s'il y a d'autres indices.
L'enquête s'avère passionnante... :wink:


Tu as raison sur ce point, ça ne peut pas s'engrèner au PMH. On dirait que le marquage a été fait en position PMB (Je crois voir une dent rouge au pignon acier, correspondant à la trace rouge sur le Céloron, la gorge de clavette ayant aussi une trace rouge, semble-t-il, comme souvent). Ce n'est pas plus normal ni plus anormal, le MR indique, si j'ai bien lu, qu'il faut marquer les dents engrenées en position de calage, c'est à dire à l'AOE, 56° avant PMB. Il est vrai que presque personne à l'usine n'utilisait la méthode officielle de calage. Les monteurs avaient pour la plupart une "fourche de calage", dont les deux dents rentraient dans deux trous de l'AC et la tige était mise en butée sur un goujon du couvre-engrenages pour caler directement avec le volant au PMH. Quelques une utilisaient le système de la règle posée sur deux goujons vissés dans l'AC, qui devait être horizontale, il fallait alors compter un nombre de dents (j'ai oublié combien) du volant selon le type de moteur? Dans les deux cas, le 4ème trou dans le plateau de l'AC permet de choisir les deux goujons. Maintenant, si chaque monteur repérait ensuite à la peinture une position de son choix, ça peut faire désordre. Mais si on marque aussi la position de clavette, pas de pb!
Sur la distri de Claude, les points bleus pourraient correspondre aux marques d'appariement.
Pour le disque d'embrayage, je ne vois pas d'anachronisme. Les stries sont encore visibles, mais seule l'épaisseur résiduelle indique vraiment l'usure. Et celle-ci dépend aussi beaucoup du conducteur et du type de parcours. Je pense avoir fait plus de 100000 bornes avec des disques d'occasion sans arriver au patinage. De là ma solide conviction que l'embrayage des Panhard est vraiment un organe sans problèmes. Sauf UN cas, fâcheux autant qu'unique sur la PL porte-guigne de mon père !
Sur la voiture de Claude, la pédale de freins semble avoir plus servi que celle d'embrayage. A suivre....JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nico118
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 20 Mar 2007
Messages: 1775
Localisation: Saint Chamond (42)

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 19:38    Sujet du message: Répondre en citant


Une petite question concernant les gaines sous le capot. Je reconnais les 2 gaines de chauffage, celle des aérateurs latéraux, celle du filtre à air mais celle qui est en dessous du bocal de lave glace je ne vois pas à quoi elle sert Embarassed
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 926
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 21:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vois qu'une explication possible : un filtre à air de 24CT65 aurait été adapté, et comme il est à 2 entrées, il y a deux tuyaux d'air: un qui serait branché et l'autre débranché. Si qqun a mieux à proposer ... Idea
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Olivyeah
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1944
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Lun Déc 07, 2009 21:07    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, on voit mieux sur une des première photos. C'est bien un filtre pour M8S.

Le tuyau revient vers l'avant et fait un coude sous le bocal de lave-glace Very Happy


Bonne continuation Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Panhard - Page d accueil -> Nos Panhard Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivante
Page 1 sur 13

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Design par : BacoLand, (c) 2007