http://www.panhard.nl
 Un joli diaporama vous attend ici ! Connectez-vous !
(c) logo 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   CarteCarte des membres   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
  ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
calage depresseur.
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Panhard - Page d accueil -> Mécanique moteur
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ericric
rang : dyna X *


Inscrit le: 05 Sep 2007
Messages: 67
Localisation: CHOLET

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 07:25    Sujet du message: calage depresseur. Répondre en citant

Bonjour,
Je suis en cours de remontage du moteur S5 sans RJH de ma Z1, et je suis à la recherche de plan de l'outil de calage du depresseur - avec ou sans carter de depresseur.
J'ai provisoirement calé les lumières du dépresseur dans l'axe moteur (axe vilo). Est-ce correct ? Faut-il caler avec un angle ?
Possedez vous les plan de l'outillage, ou un dessin ?
Merci à l'avance.
Eric.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 07:57    Sujet du message: Re: calage depresseur. Répondre en citant

ericric a écrit :
Bonjour,
Je suis en cours de remontage du moteur S5 sans RJH de ma Z1, et je suis à la recherche de plan de l'outil de calage du depresseur - avec ou sans carter de depresseur.
J'ai provisoirement calé les lumières du dépresseur dans l'axe moteur (axe vilo). Est-ce correct ? Faut-il caler avec un angle ?
Possedez vous les plan de l'outillage, ou un dessin ?
Merci à l'avance.
Eric.


Si ton dépresseur comporte DEUX lumière opposées, le calage se fait effectivement dans l'axe de la voiture. Tu peux tracer directement sur le joint papier de boitier le repère de calage, en traçant le diamètre du trou de dépresseur qui est parallèle aux deux rangées de goujons. Ce repère devra être au milieu de la lumière au PMH.
Si tu veux la cote exacte, le diamètre en question fait un angle de 38°43' (dixit RTA) avec le diamètre qui rejoint le centre du goujon du milieu, côté démarreur. Ce n'est pas plus simple à tracer avec précision. Les rapporteurs d'écolier permettent au mieux le demi-degré
Si ton dépresseur n'a qu'une lumière (je ne pense pas, pour un S5), je n'ai pas la valeur angulaire sous la main. Les bricoleurs de Dyna X la trouveront sans doute avant moi. Bon calage. JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ericric
rang : dyna X *


Inscrit le: 05 Sep 2007
Messages: 67
Localisation: CHOLET

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 08:56    Sujet du message: Répondre en citant

Le dépresseur de ce moteur S5 a bien des lumières de chaque côté - je vais donc le caler dans l'axe du moteur. MERCI.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
virgil
rang: dyna Z **


Inscrit le: 08 Mar 2007
Messages: 143
Localisation: Nîmes

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 19:37    Sujet du message: Répondre en citant

si ça peut aider, j'avais fait ça à l'époque Rolling Eyes Wink

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 19:46    Sujet du message: Répondre en citant

virgil a écrit :
si ça peut aider, j'avais fait ça à l'époque....


Si je peux ajouter un conseil, il faut que la lumière soit dans cette position tous jeux rattrapés, c'est à dire en exerçant un léger couple de rotation sens inverse d'horloge sur l'arbre du dépresseur. On constate en tournant dans les deux sens qu'il y a un jeu important, du fait de tous les engrenages et accouplements. JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 927
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

Jean-Michel a écrit :
On constate en tournant dans les deux sens qu'il y a un jeu important, du fait de tous les engrenages et accouplements. JM

Et c'est ça qui met du piment dans l'opération car, quand, après 12589 tentatives, on croit avoir enfin réussi (OUFFF) et qu'on fait le test "jeux annulés", on retourne généralement à la case départ ! Twisted Evil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2009 20:35    Sujet du message: Répondre en citant

Mike a écrit :
Et c'est ça qui met du piment dans l'opération car, quand, après 12589 tentatives, on croit avoir enfin réussi (OUFFF) et qu'on fait le test "jeux annulés", on retourne généralement à la case départ !...

"Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage, polissez le sans cesse et le repolissez" a dit un gusse qui pourtant n'a jamais mis les mains dans un moteur. Mais il devinait que celui des Panhard serait pure poésie ! Epique, même, parfois. JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yann
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 1080
Localisation: Sous la voiture, les mains dans le camboui

MessagePosté le: Mar Juil 07, 2009 14:36    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai un faible pour le début :
Citation :
Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage
et il en faut sous le capot d'une panhard Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bruno
rang: PL17 ***


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 812
Localisation: 26

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 07:44    Sujet du message: Répondre en citant

Que se passerait-il, si on élargissait les lumières du dépresseur ? Embarassed
_________________
CD en restauration dans la Drôme...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Dynalu
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Avr 2007
Messages: 1512

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 08:49    Sujet du message: Répondre en citant

Bruno a écrit :
Que se passerait-il, si on élargissait les lumières du dépresseur ? Embarassed

Tu vas envoyer de plus en plus de vapeurs d'huile à l'extérieur.
_________________
Si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jean-Michel
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 1026
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 08:53    Sujet du message: Répondre en citant

Bruno a écrit :
Que se passerait-il, si on élargissait les lumières du dépresseur ? :oops:


Tout simplement, ça augmente la durée d'ouverture des lumières. Il est vraisemblable que l'on dépasse alors la durée et l'instant d'ouverture optimaux pour emmagasiner la dépression maximale. Sans être coutumier d'un optimisme débridé sur les capacités des BE de l'avenue d'Ivry, je pense qu'on gagne du temps à supposer que tout ce qui était facile et peu coûteux en matière d'amélioration était testé et mis en oeuvre. Les techniciens n'étaient peut-être pas toujours de grands théoriciens, mais toutes les combinaisons possibles et tous les réglages possibles étaient essayés au banc (dans la limite éternelle du réalisable économiquement et industriellement). On s'en rend bien compte en lisant les compte-rendus d'essais de calages de distri, de longueur et de courbure d'échappements et de réchauffages, comme par exemple la détermination de l'ouverture optimale du diaphragme de réchauffage pour les différents types de moteurs. La forme curieuse du diaphragme des M10 S a été obtenue empiriquement, par modifications successives (en quelque sorte, c'est la méthode scientifique telle que proposée par Monsieur Claude Bernard !). Pareil pour les essais conduits par la Sté "Le moteur moderne" pour les modèles de compétition. C'est ainsi qu'il faut, je crois, tordre le cou à une légende tenace à l'époque, qui suggérait qu'en décalant la distri d'une dent (dans quel sens, ô Grand Pan ?) on transformait en "bombe" un moteur asthmatique... JM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bruno
rang: PL17 ***


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 812
Localisation: 26

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 09:23    Sujet du message: Répondre en citant

Bruno a écrit :
Que se passerait-il, si on élargissait les lumières du dépresseur ?
Jean-Michel a écrit :
... ça augmente la durée d'ouverture des lumières...
Dynalu a écrit :
Tu vas envoyer de plus en plus de vapeurs d'huile à l'extérieur.
L'extérieur ?
Mais si on récupère les vapeurs d'huile par le reniflard, et qu'on
dirige l'huile condensée vers le carter d'huile ?
_________________
CD en restauration dans la Drôme...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Olivyeah
rang: CD *****


Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 2042
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 09:35    Sujet du message: Répondre en citant

Ou vers le carburateur, comme sur les 24 ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yann
rang: 24 CT ****


Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 1080
Localisation: Sous la voiture, les mains dans le camboui

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 09:42    Sujet du message: Répondre en citant

Citation :
Mais si on récupère les vapeurs d'huile par le reniflard, et qu'on
dirige l'huile condensée vers le carter d'huile ?


ça ne marche pas , les lumieres du dépresseur servent surtout a maintenir le bloc en dépression. Pas de dépression ou pire suppression ( à chaque descente des pistons)= fuites d'huile.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mike
rang: PL17 ***


Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 927
Localisation: Tarn-et-Garonne (82)

MessagePosté le: Mer Juil 08, 2009 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

Les lumières du dépresseur communiquent avec l'atmosphère au PMB. Quand les pistons remontent, le dépresseur se "ferme" et la carter est THÉORIQUEMENT en dépression. Donc, toujours théoriquement, la pression dans le carter est toujours inférieure ou égale à la pression atmosphérique. Donc il ne doit rien sortir par le reniflard, sauf quand le moteur démarre et qu'il était arrêté au PMH : il faut évacuer l'air du carter pendant le premier demi-tour. Dès lors, le cycle est amorcé et (théoriquement) les lumières ne servent plus à rien. Mais entre la théorie et la pratique, il y a que les pistons ne sont pas 100% étanches et que, de ce fait, la carter a tendance à remonter en pression par les résidus d'explosion. Ce qui prouve que le système est un compromis qui a été mis au point sur moteur neuf, mais qui n'a quasiment plus rien à voir sur un moteur usé qui, lui va expulser des vapeurs d'huile par le reniflard. Il a été utilisé un tel système comme "soupape d'admission" (Knight, je crois) et qui a inspiré les moteurs Panhard SS.
Pour répondre à Bruno, si on augmente le temps d'ouverture, la pression du carter sera plus longtemps égale et moins longtemps inférieure à la pression atmosphérique. Pas très intéressant... Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Panhard - Page d accueil -> Mécanique moteur Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Design par : BacoLand, (c) 2007